Ponctuation

Importance de la ponctuation

Le proverbe Pour un point, Martin perdit son âne, signifie : il suffit d'un simple détail pour faire échouer une affaire importante.

Il existe deux versions liées à l'origine de ce proverbe, mais les deux sont reliées à un certain abbé Martin.

Dans l'une d'elles, il est dit qu'un abbé, à Soanne, en Italie, était en procès avec un autre ecclésiastique, lequel lui disputait son abbaye. L'abbé Martin aurait perdu ledit procès à cause d'un point omis dans l'acte de cession. Ce manquement aurait déformé le texte à son désavantage.

L'autre version dit que l'abbé Martin aurait chargé un ouvrier d'inscrire en latin, sur la porte de l'abbaye d'Asello, en Italie : Porta, patens esto. Nulli claudaris honesto. Soit : Porte, reste ouverte. Ne soit fermée à aucun honnête homme.
Mais le graveur aurait fait l'erreur de mettre le point, non après esto, mais après nulli : Porta, patens esto nulli. Claudaris honesto. L'inscription ainsi modifiée la rendait beaucoup moins sympathique. Traduction : Porte, ne reste ouverte pour personne. Sois fermée à l'honnête homme.

À cause d'un point mal placé, Martin se fit retirer l'abbaye d'Asello. « Asello » étant un mot très proche du latin « asellus » qui veut dire « petit âne », d'où le proverbe.