Bien choisir son correcteur

La machine ou l'intelligence humaine?

Depuis ces dernières années, il existe quelques logiciels de correction automatique, mais ne vous y trompez pas, aucun ne fait de miracles et leurs limites sont parfaitement logiques.
Ils sont totalement fiables pour les coquilles, les fautes de frappe et lorsque les mots concernés sont invariables – mais pas tous.
En effet, il n'existe aujourd'hui aucune technologie capable de transformer le langage naturel en langage logique, compris et assimilé par une machine. En revanche, si vous hésitez sur l'orthographe de mots simples – conjugaison et accords exclus – par exemple :
« agripper, aggriper ou aggripper ? »
S'écrit- il avec un ou deux « g », avec un ou deux « p » ? Le correcteur automatique vous indiquera son orthographe correcte, et c'est déjà bien ! Rendez-vous à la rubrique Trucs et astuces où je vous révèle une petite formule pour retenir l'orthographe de ce verbe.

Vous y trouverez, entre autres :

Quelques règles typographiques ;
Les possibilités de la touche Alt de votre clavier ;
La distribution des espaces, avant ou après les signes de ponctuation ;
Comment présenter un dialogue
.